Category Archives: Haute-Ariège (Orlu, Mérens-les-Vals, etc.)

Au-delà de Tarascon-sur-Ariège, s’étendent les plus hauts massifs de l’Ariège : le Vicdessos, l’Aston, le Capcir. La vallée de Vicdessos/Auzat sépare 3 sous-massifs montagneux aux caractéristiques variées : le massif des Trois-Seigneurs au Nord (Pic des Trois-Seigneurs, 2 199 m), ensemble prémontagnard composé de schistes et de flysch formé au Crétacé, le massif de Bassies (Pic près de Puntussan, 2 698 m, Pic Rouge de Bassiès, 2 676 m) composé de roches granitiques datant du Précambrien et du Hercynien, et le massif du Pic de Montcalm (Pique d’Estats, 3 144 m, situé sur le côté espagnol), formation schisteuse datant du Paléozoïque. Ces massifs sont caractérisés par une alternance de zones de pente faibles (ombilic, moraine, éboulis, colluvions) et de zones d’érosion aux pentes plutôt fortes (affleurements rocheux, cônes d’éboulis)8.

Les Massif de l’Aston et du Capcir représentent le même type de formation schisteuse que le massif du Montcalm. Les plus hauts sommets sont la plupart situés sur la zone frontalière entre l’Ariège et l’Andorre (Pic du Port, 2 903 m, Pic de Serrera, 2 912 m, Pic de la Cabaneta, 2 847 m, Pic Carlit, 2 921 m). Les 2 massifs sont séparés par la vallée d’Ax-les-Thermes qui permet d’accéder à Andorre par le port d’Envalira (2 409 m) et à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) par le col de Puymorens (1 920 m). De nombreux lacs naturels ou artificiels occupent les vallées encaissées. La région a été motrice quelle que soit l’époque de par ses activités de forge (Orlu), hydro-électriques (barrage de Laparan), de thermes (Ax-les-Thermes), d’activités touristiques hivernales (ski de fond au Plateau de Beille, ski de piste à Ax 3 Domaines, Porté-Puymorens, Ascou-Pailhères, Mijanès, dans les stations andorranes), ou d’activités touristiques estivales (escalade, parapente, randonnées, ski nautique).