Les lacs du Montferrat 2450m

Certains se plaignent de la foule à Gavarnie, ils feraient bien de venir par ici. Sauvages, magnifiques, les lacs de Montferrat méritent le détour.

Nous partons de la cabane de Milhas, et nous quittons la route au niveau d’une passerelle (1734m sur carte IGN). Nous rejoignons le sentier qui monte au lac de la Bernatoire.
Là, il faut revenir très légèrement sur le sentier venant du barrage, pour attraper une sente filant vers le pic Rond (facile à reconnaitre). On navigue à vue, au début, puis sur un bon sentier, pour passer à la base du Pic Rond. C’est ici que je remarque des Calotritons (ou Euproctes des Pyrénées) dans un ruisseau proche du sentier.
Après quelques photos, nous continuons sous le Pic Pointu (lui aussi, facile à reconnaitre), pour arriver en mois de deux heures, au lac inférieur de Montferrat, où nous ferons notre pause déjeuner.

Après la pause, nous continuons notre exploration en direction des lacs supérieurs. Curiosité de ces lacs: les déversoirs font disparaitre l’eau des lacs dans le sol, qui ressurgira plus bas, formant de belles cascades.
Nous poursuivons vers la brèche de Tapou (2611m) afin de profiter de la vue sur l’Espagne. Un isard « ermite », ayant trouvé refuge dans une grotte, nous observe, moqueur, entrain de galérer dans la pierraille.
Nous débouchons enfin à la frontière et un vent violent balaye nos espoirs de faire le petit Tapou. Redescente par le même itinéraire, où nous trouvons des gravures de bergers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *