En boucle

Pambassibé

Parcours original – sans passage aérien – permettant de se hisser en haut du Pambassibé. Retour en boucle par le col du Clot Arnoux.

Nous étions décidés en partant d’Eaux-Bonnes de bon matin, de réaliser l’ascension du Pic de Ger. Mais un écobuage et une météo changeante, nous ont finalement dérouté vers ce paisible sommet du Pambassibé.
Le cheminement se fait sur un sentier plus ou moins marqué, pourtant magnifique, qui rejoint depuis Eaux-Bonnes le lapiaz de Pouey. De ce Lapiaz, quelques sentes mènent au col de Pambassibé, les courageux feront l’aller-retour au sommet du Montcouges depuis le col.

Du col de Pambassibé, deux itinéraires possibles:
– Soit monter directement au sommet en suivant la crête, parfois aérienne, sur des pentes malcommodes.
– Soit rejoindre les éboulis situés sous le sommet du Pambassibé, par une sente bien marquée sans perdre de niveau.
Nous choisissons cette deuxième option et toujours sans perdre de niveau, rejoignons facilement le contrefort Nord du Pambassibé où une brèche bien visible de dévoile (quelques cairns). De là, on peut monter jusqu’à la brèche pour profiter de la vue.
Le sentier, part à droite un peu avant la brèche, et monte via des pentes faciles jusqu’au Pambassibé.

Du sommet, revenir sur vos pas jusqu’à un petit col sans nom bien visible, permettant de rejoindre le Clôt Arnoux et son col. La descente jusqu’au Plaa des Cordanas s’effectue dans des éboulis instables. Du Plaa, on rejoint le lapiaz de Pouey et l’itinéraire pris à l’aller.
Une boucle assez sympa, très sauvage, réalisée principalement hors sentiers, que l’on peut agrandir facilement à passant, par exemple, par l’Aucupat et son col.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *