Soum Arrouy 2488m

Le hasard nous amène ici, à Hautacam, et il fait bien les choses: pleins de belles choses à faire par ici.

A l’aller, nous sommes partis un peu trop bas vers le lac d’Isaby: le bon sentier passe par la cabane de Picourlet. On rattrape rapidement le sentier pour rejoindre, après une rude montée, le refuge pastoral (1923m).
De ce refuge, on vise le pic pointu au sud qui n’est rien d’autre que le Soum Arrouy.

On arrive à une bifurcation à l’altitude 2216m sur la carte IGN. Deux possibilités: la voie normale part pleins sud dans des éboulis en longeant la muraille.
Nous préférons la montée acrobatique: nous continuons vers un plateau herbeux juste en dessous du sommet. De là, prendre une sente sur la droite (là, j’ai découvert des bâtons cassés). La pente s’accentue et on continue avec les mains. Nous abandonnerons non loin du sommet: il nous manque du temps (combien ?) et nous préférons ne pas rentrer trop tard. Dommage, j’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé aucun topo décrivant notre voie.

On fera le retour par le même itinéraire.

Nous avons encore découvert une gravure de berger sur une grosse pierre juste à coté de la cabane de Picourlet. Si quelqu’un a une idée de sa signification, contactez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *