Soum de Granquet 1881m, Pic de l’Estibette 1851m

Voilà un joli coin bien paisible, rien à voir avec le col du Soulor et sa foule. L’endroit idéal pour la chasse aux mouflons…

La randonnée commence dans un sous bois, avant de déboucher au pied du soum de Granquet où un panneau indique soit l’Estibette à droite ou le Granquet à gauche. Nous partons vers l’Estibette et nous apercevons juste sous le sommet du Granquet une silhouette qui nous fait immédiatement penser à celle d’un mouflon. Sans hésitation, nous partons « au droit » vers le sommet du Granquet. La montée est bien raide et l’herbe relativement haute ce qui ne nous facilite pas l’ascension. Nous approchons à grand pas de l’endroit où nous avons aperçu notre animal.

Soudain, ma femme s’arrête et me fait signe qu’ils sont juste au-dessus d’elle. Je m’avance alors et mitraille … avec mon appareil photo. Tout en prenant mes photos, je remarque la couleur des animaux, l’un brun, l’autre blanc, parfois beige, souvent bicolore … des chèvres ! Toute cette raide montée pour des biquettes.

Nous laissons nos chèvres, et en quelques minutes, nous voilà au sommet du Granquet, enfin pas loin, car le sommet est protégé par un champ de chardons et d’orties tellement dense, que ça en traverse nos pantalons. On s’arrêtera donc à 15 ou 20 mètres du sommet, puis nous longeons la crête pour rejoindre le pic de L’Estibette où on fera la pause déjeuner.

Au retour, le brouillard monte, heureusement nous avions trouvé le chemin de la descente, à peine visible, avant.

Je ne classe pas cette randonnée dans la catégorie familiale car le sentier est en très mauvaise état, à peine visible, il parcourt les hautes herbes (tiques) et traverse des champs de chardons (ouille). Shorts et petites chaussures basses fortement déconseillés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *