Refuge des Sarradets 2587m (par l’échelle des Sarradets)

Parcours vraiment atypique et très varié qui fait passer du fond du cirque de Gavarnie au gradin supérieur en très peu de temps.

Après l’hôtellerie, on enjambe la passerelle à droite pour partir vers le sud ouest. Il ne faut surtout pas viser la vire au-dessus de laquelle poussent quelques arbres mais viser la base de la vire un peu plus à gauche.
De nombreux cairns, mais un seul bon sentier, alors prudence. Au pied de l’échelle, aucun problème particulier, bien balisé. Pente raide certes, mais on a vraiment besoin de s’aider des mains que très rarement et tout bon montagnard y passera sans aucune difficulté. Un régal, un peu court malheureusement, qui nous fait déboucher au-dessus du premier gradin en moins d’une heure.

La partie du haut de l’échelle jusqu’à refuge est très facile. Nous prendrons toujours la sente la plus haute, sur la partie herbeuse, pour éviter les blocs de pierres en contre bas ou de l’autre coté. On débouche vers les midi au refuge des Sarradets et on s’accorde une pause déjeuner avec vue sur la brèche de Roland.
Ensuite, on rejoint le col des Sarradets, puis on traverse le torrent du Taillon, avant d’arriver à la bifurcation (indiquée par un panneau jaune). De là, nous suivons la direction Gavarnie, retraversons plusieurs fois ce ruisseau dans une descente périlleuse (éboulis et chaos pénibles) avant d’arriver enfin sur les pentes herbeuses et douces du Pouey d’Aspé. On continue jusqu’au village sur un sentier magnifique et paisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *