En boucle

Lac de l’Ours

Perché au fond de la magnifique plaine du Soussouéou, le lac de l’Ours, mystérieux et sauvage, se mérite: il faudra une parfaite maitrise de la carte IGN pour s’y rendre.

Nous rejoignons, par la piste forestière du Piet, le pont du Goua, cette première partie est sans intérêt et peut se faire en voiture (piste en mauvaise état). Ensuite le cheminement se fait dans une belle forêt (GR10) et permet de rejoindre une bifurcation où nous quitterons le GR10 pour suivre le sentier menant à la plaine du Soussouéou.

Une fois la plaine rejointe, nous devons traverser (pont) le gave du Soussouéou, pour rester toujours à droite de celui-ci. Plus on avance au fond du vallon, moins le sentier est visible. Il disparait presque complètement au lieu dit « Les Québats » (1562m) au niveau de gros blocs, que l’on contourne en se faufilant entre le gave et eux.

Nous aboutissons enfin au lac de l’Ours, étonnant bien caché dans sa forêt. La seule présence animale semble être d’énormes poissons qui sautent de temps en temps à la surface de l’eau. Aucune trace d’ours par ici.
Ce qui n’était pas le cas lorsque les ours étaient encore bien présents dans la vallée d’Ossau, où, au bord de lac, existait une cabane permettant la chasse à l’affût, ce qui a donné son nom au lac (merci à Romain Bourbon pour ces explications).

Nous retournons sur nos pas, afin d’installer notre bivouac sur les bords du gave. Le lendemain, nous rejoignons le GR10 par Arcizette, afin de réaliser une belle boucle par le plateau du Cézy et les magnifiques falaises de la Tume. Nous retrouvons la voiture après presque 30km de balade.

5 commentaires
  • Pereira Anthony

    Toujours de jolies moments avec des amis formidables ! Merci de m’avoir entrainé à gravir des montagnes, maintenant je suis un grand !?
    L’Ours Charentais

  • Elkami

    De nada amigo. On se refait ça dès que possible, idéalement un lac planqué comme celui de l’Ours 😉

  • vincent

    Bonjour,
    J’ai randonné dans le soussouéou il y a longtemps à l’époque la pêche et le bivouac était interdit le long de la rivière qu’en est il actuellement ? Je compte m’y rendre la semaine prochaine. Merci
    Vincent

  • Elkami

    Bonjour Vincent,

    La pêche est toujours réservée dans ce vallon.
    Le bivouac, tant qu’il reste un bivouac, et ne devient pas un « camping » (il faut démonter la tente au lever du jour !), reste toléré.

    Je vous souhaite un bon séjour dans ce magnifique endroit.

    Michaël

  • Vincent

    Merci pour cette réponse si rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *