Mines de Crabioules 2000m

Les mines de Crabioules en circuit par le gouffre d’Enfer et le Ru d’Enfer à la montée, puis par le pré de l’Artigue pour la descente.

Nous partons de la centrale électrique du Portillon, départ désagréable car l’usine est bruyante et particulièrement moche. Le sentier nous guide vers le gouffre d’Enfer. Ce gouffre vaut vraiment le détour et les petites familles peuvent y venir sans problème.
Nous continuons vers le Ru d’Enfer, magnifique canyon. En repartant sur nos pas, nous tombons sur une bifurcation flanquée d’un panneau « Mines ». Les moins sportifs s’abstiendront de suivre cet itinéraire et reviendront par le même chemin qu’à l’aller.

A partir d’ici commence notre montée vers les mines et pour être honnête, le sentier est franchement pourri: envahi par les hautes herbes, glissant, il disparait parfois pour réapparaitre un peu plus loin. Ce moment désagréable passé, nous arrivons à d’anciens baraquements de mineurs, puis aux entrées de mines. Ce sont d’anciennes mines de plomb et de zinc, mais on y trouve aussi des traces de cuivres.
Nous déjeunerons auprès de l’une d’elles, avec une vue superbe sur le cirque de Crabioules.
Il est possible de s’aventurer dans les mines, je le déconseille fortement car le plafond comme le sol sont des pièges redoutables: les galeries menacent de s’effondrer à tout moment.

Retour des mines par le même itinéraire, afin de rejoindre la bifurcation avec le panneau « Mines », puis descente jusqu’au Gouffre d’Enfer.
C’est ici qu’on réalisera une boucle pour le retour, en suivant le panneau « Pré de l’Artique ». Boucle vraiment sympa qui nous ramène au parking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *