Refuge de Pombie 2032m

Qui aurait pu croire qu’on aurait une belle journée ce samedi ? Allons voir Jean-Pierre avant que le mauvais temps n’arrive.

Merci à Jean-Robert de me l’avoir rappelé: effectivement, le refuge de Pombie fête ses 50 ans (Les détails ici).

Nous partons du caillou de Socques, descendons vers la passerelle (piste de ski de fond) puis nous nous élevons vers la forêt. Avec la neige, le sentier n’est pas toujours facile à trouver, mais nous parvenons à atteindre une petite clairière où nous retrouvons un skieur de randonnée qui part faire le Peyreget (lui à penser à prendre ses crampons…).
A la sortie de la forêt, nouvelle passerelle enjambant le ruisseau de Pombie. C’est ici que mon GPS décide de ce suicider: il saute dans l’eau glacée, « sploufff »… sans commentaire.

Sur les crêtes au sud, des isards nous observent. Le vallon est bien calme et nous remontons par le sentier d’été.
La neige, à l’approche du refuge, est légère et poudreuse. Sur les crêtes, en revanche, le vent a tout soufflé. Nous arrivons au refuge pour midi et nous « dressons » la table près de la cabane. Il fait grand beau temps, un ciel bien dégagé avec une vue magnifique sur L’Ossau et le lac de Pombie. Nous ne trainons pas à la pause déjeuner car il gèle ici.

Redescente par le même itinéraire. A la voiture, toujours la même température que le matin: 1°C. Nous n’aurons croisé que 2 personnes sur cette journée: bien plus calme ici qu’au Pourtalet.
Nous nous arrêtons à Laruns pour prendre un chocolat chaud: le temps se couvre et devient gris. On a eu de la chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *