En boucle

Granges de Coumély

Sur les traces de Pierrou de Gavarnie, nous bouclons, des granges de Coumély, au cirque d’Estaubé puis par la hourquette d’Alans (En bonus: la brèche de Tuquerouye).

Nous commençons de Gavarnie, et rejoignons le sentier du Gypaète en direction de Bareilles sur un joli sentier. De Bareilles, après un court passage sur la D921, nous remontons la piste forestière de la forêt domaniale de Gavarnie.

Peu à peu, la vue s’élargit sur Gavarnie et le plateau de Saugué. La piste laisse place à un sentier qui nous mène aux premières granges de Coumély.
La puce est heureuse d’atteindre son premier objectif de la journée si facilement.

Nous poursuivons sur un sentier surplombant Gèdre, avant de rejoindre le lac des Gloriettes au dessus duquel nous faisons notre pause déjeuner. La longue remontée vers le haut du cirque d’Estaubé débute. Nous longeons le gave d’Estaubé jusqu’à la bifurcation indiquant la hourquette d’Alans, permettant ainsi de revenir sur Gavarnie.
Un peu plus loin, une nouvelle bifurcation:

  • L’une, à droite et balisée, permettra de rejoindre paisiblement la Hourquette d’Alans et Gavarnie (chemin conseillé).
  • L’autre, tout droit, permettra de monter rapidement vers la brèche de Tuquerouye (parcours difficile).

Nous choisissons la deuxième option: direction la brèche de Tuquerouye afin de réaliser le deuxième objectif de notre puce.

Ce choix ajoute 500 mètres de dénivelé et 02H30. Le parcours est à réserver aux montagnards: neige, glace et éboulis croulants au programme. Ne vous fiez surtout pas à la frêle silhouette de notre puce sur la photo: c’est une monstre d’endurance et de technicité qui réalisait le Vignemale à 10 ans et qui grimpe dans le 6C à vue.

Après en avoir pris pleins les yeux (pleins les jambes aussi), au retour au pied de la brèche, nous rejoignons facilement le sentier menant à la hourquette d’Alans. De la hourquette, il est amusant de revoir le refuge des Espuguettes: notre balade de la semaine dernière.
Nous retrouvons le cirque de Gavarnie et sa foule, et, après une pause glace chez Delphine, nous terminons notre boucle de 30km de marche (plus court de 5 km si vous bouclez sagement par la hourquette d’Alans).

Parcours réalisé sur deux jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.